«

»

Les priorités des usagers : résultats de notre premier sondage.

sondage resultats graphe

Voici enfin les résultats du mini sondage que nous avons collecté lors de notre campagne de tractage de cet hiver. Pour cette première édition nous avons rencontré les usagers à l’heure de pointe élargie du matin dans les environs de la Gare Centrale. Cent-onze personnes ont rempli le questionnaire en indiquant jusqu’à trois de leurs priorités parmi la sécurité, la propreté, le coût, la ponctualité, les fréquences, les correspondances, le temps de parcours, l’information, le confort et l’accessibilité.

La sécurité et la ponctualité ont été les point les plus relevés et se retrouvent dans les priorités de plus d’un usager sur deux. Viennent ensuite les fréquences, puis le coût et la propreté à égalité.Terminent l’information, le confort et l’accessibilité.

L’importance primordiale des deux premiers choix peut paraître étonnante à première. En effet à l’heure de pointe au centre ville les fréquences sont généralement plus élevées, ce qui réduit les répercussions des retards. Mais beaucoup de personnes interrogées sortaient directement de la gare et ont pu se référer à leur dernière expérience ferroviaire. Quant à la sécurité, elle peut avoir été renforcée par le fait qu’un sujet sur l’insécurité dans une station de métro bruxelloise  avait été repris par de nombreux journaux la veille. L’accessibilité a été mentionnée dans les priorités de seul un usager sur dix, ce qui est le taux le plus bas. Néanmoins le GUTIB continuera à accorder une importance particulière à ce point car même si le nombre de personnes concernées n’est pas majoritaire, un manque d’accessibilité peut avoir des conséquences drastiques tels que l’impossibilité pure et simple de se déplacer en transports en communs.

Ces résultats apportent donc des éléments intéressants mais il faut s’attendre au fait qu’ils dépendent fort du moment et de l’endroit. Il faudrait donc interroger plus de personnes et visiter les différents endroits de la ville à différents créneaux horaires afin d’obtenir des résultats solides et représentatifs de l’ensemble des usagers.

Encouragé par les discussions constructive que nous avons eues et par l’intérêt des citoyens pour l’association, nous allons continuer et intensifier les rencontres avec les usagers dès la rentrée, afin de devenir le relais incontournable des préoccupations liées au transport public dans notre capitale.

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Thomas

    Qu’entendez-vous par « accessibilité » ? Peut-être que très peu de personnes ont coché cette réponse parce qu’elles n’ont pas saisi le sens du mot « accessibilité », un terme assez vague, à mon avis. Voulez-vous dire les heures d’ouverture (à partir de 1h/2h lé métro est rémplacé par ces mauvais bus de nuit le week-end), la proximité d’un arrêt de métro de chez soi ou le prix (quelque chose est « accessible » à presque tout le monde si le prix est démocratique) ?

  2. Thomas

    Ou bien parlez-vous d' »accessibilité » quant aux personnes à mobilité réduite ?

  3. admin

    Il s’agit en effet d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, mais nous ne manquerons pas de considérer votre commentaire dans la suite du sondage.

  4. Bernard Van Muy

    Bonjour,

    Je pense que pour ce qui concerne Bruxelles et les grandes villes du pays, une modification du code de la route s’avère nécessaire : celle de donner la priorité aux bus, à tous les carrefours.

    La différence entre le bus et les voitures en termes de nombre de personnes en déplacement est telle qu’il devient anachronique de maintenir l’obligation pour les bus de céder le passage aux voitures ne comportant la plupart du temps que leur conducteur.

    Cette différence devient criante et donc, après les voitures de police, les ambulances et les camions des pompiers, les bus devraient, eux aussi, devenir des véhicules prioritaires.
    Cela tombe sous le sens !

    Qu’en pensez-vous ?

    A vous lire, cordialement,

    Bernard Van Muy

  5. Bernard Van Muy

    Le commentaire que je viens de laisser n’est pas directement au sondage que vous avez réalisé mais il fait, je crois, partie du contexte des desiderata des usagers.

  6. Berger

    Bonjour au Gutib.
    Je comprends la logique de Bernard Van Muy et je suis bien d’accord, mais en ce sens que fait-on quand il y a 50 voitures à un passage à niveau pour attendre le train qui transporte 10 passagers?

    Rigolez bien de ma com et bonne journée,

    et aussi bravo pour votre travail.

    Raymond Berger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>